L'histoire de Ra

L'histoire de Ra, un mythe égyptien

Au début, il y avait le tout puissant dieu Ra. Ce fit lui qui créa les autres dieux : Shu, les vents qui soufflent, Tefnut, la pluie qui tombe, Geb, la terre, Nut, le ciel, et Hapi, le dieu du Nil qui faisait d’Égypte une terre fertile. Ensuite, Ra créa toutes les autres choses sur la Terre, ainsi que l’Homme. Ra fut Pharaon pendant des milliers et des milliers d’années, et ce fut une période d’une telle bonté et d’une telle abondance, que les gens le vénérèrent à jamais. Mais Ra vieillit et les hommes ne le craignaient plus et ne lui obéissaient plus, à un tel point que Ra se fâcha et convoqua tous les autres dieux. Ceux-ci lui conseillèrent d’envoyer la destruction aux hommes et de retourner son œil contre eux. Ainsi, Ra envoya son œil contre eux sous la forme de sa fille, Sejmet, la plus terrible et féroce de toutes les déesses. Comme une lionne se jetant sur sa proie, Sejmet tomba comme la foudre sur les gens de haute et basse Egypte qui avaient désobéi à son père et les tua tous. Elle tua tous ceux qu’elle pouvait, dégustant le massacre, buvant le sang. Le Nil coulait rouge du sang versé par les hommes et Ra tenta d’arrêter sa fille, mais même lui ne pouvait arrêter la sanglante voracité de Sejmet. Il comprit qu’il devrait tromper Sejmet pour mettre fin au massacre, c’est pour quoi il ordonna a des messagers qu’ils aillent chercher de l’ocre rouge de l’île d’Eléphantine et qu’ils l’apportent à Heliopolis, où les femmes fabriquèrent de la bière toute la journée. Ils mélangèrent l’ocre avec la bière et le versèrent sur le sol où Sejmet avait prévu son prochain massacre. Quand le soleil se leva, le lendemain matin, Sejmet vit le sol couvert de « sang » et but toute la bière, laissant toutes ses forces anéanties. Elle  ne pouvait plus tuer. Elle dormit toute la journée et revint péniblement auprès de son père. Ra lui dit : « tu viens pour faire la paix, ma douce fille. », et à partir de ce moment, elle devint la déesse Hator, aussi douce et forte que l’amour lui-même. Depuis lors, les prêtresses de Hator célèbrent son festival en buvant de la bière mélangée à de l’ocre rouge.

Ra continua a règner, mais il se faisait vieux et il perdait sa sagesse. Aucun autre dieu ne pouvait avoir sa sagesse, puisqu’ils ne connaissaient pas le nom secret de son pouvoir. Mais Geb et Nut eurent des enfants et naquirent les dieux les plus jeunes : Osiris, Isis, Set et Neftis. Isis était la plus sage de tous, et elle réussit à obtenir le nom secret du pouvoir.

Dès lors, Ra ne fut plus Pharaon et il occupa sa place dans le ciel, qu’il parcourait chaque jour, et il traversait le monde d’outre-tombe toutes les nuits dans la barque de Ra, emportant avec lui les âmes des morts.

 

7 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (4)

1. AngelA 25/05/2007

Cette histoire de Râ n'est pas sans rappeler les histoires bibliques ou les histoires grecques sur la genèse du monde et aussi sur sa perte à cause de l'homme.
J'ai beaucoup aimé!

2. pilliere 16/12/2010

je suis en collégiens et je devais faire une recherche sur un mythe fondateur et ce site avec cette légende raconte en un assez cour résumé ce qu'il faut de principale a savoie. C super

3. wawa 01/04/2011

je n ai pas aimer

4. sam 01/04/2011

c est pas tres bon

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site