Miguel de Unamuno- version française

Miguel de Unamuno

Miguel de Unamuno est né le 29 septembre 1864 à Bilbao et est mort le 31 décmebre 1936 à Salamanque. Il appartient à la génération du 98, qui s'étend à la fin du XIX ème siècle, et à laquelle appartiennent égalemnet Antonio Machado, Clarín, Pío Baroja , Valle-Inclán, etc. Unamuno partage de nombreuses caractéristiques avec la génération du 98:

-la reflexion existencielle ( c'est à dire le besoin de trouver un sens à la vie)

-les problèmes d'Espagne ( par exemple, dans son essai du sentiment tragique de la vie, Unamuno parle de la dictadure de Primo de Rivera)

-tous les genres littéraires ont été utilisés par Unamuno ( par exemple, Brume [que nous commenterons plus tard] est un roman, Fèdre un pièce de théâtre, Cancionero un recceuil de poésies et du sentiment tragique de la vie un essai.)

-Unamuno se fait beaucoup de souci pour son style littéraire.

On dit que Unamuno s'est inspiré de Tolstoî, l'auteur de Guerre et paix, et qu'il a inspiré Onetti, un auteur uruguayen, qui a écrit La vie brève.

Brume:

La plus grande aportation littéraire que Unamuno nous a laissé est , sans aucun doute, Brume. Il publia cette oeuvre en 1914, et ses thèmes principaus sont l'amour, la vérité et le mensonge.

Ce roman raconte l'histoire de Augusto, un homme riche entouré de tristesse, de tromperie, de confusion et de doute sur sa propre existence. Sa vie va changer radicalement lorsqu'il va rencontrer Eugenia, une jeune pianiste orpheline. Il croit alors tomber amoureux d'elle, mais celle-ci le repousse, puisqu'elle est amoureuse de Mauricio, son fiancé, qui est fainéant. Lorsque Mauricio et Eugenia se séparent, celle-ci semble s'intéresser un peu plus à Augusto, qui paye l'hypothèque de la maison d'Eugenia et trouve un travail à Salamanque pour Mauricio. Augusto et Eugenia vont se marier mais, peu de jours avant le mariage, Eugenia trahicionne Augusto et fuit avec Mauricio. Après cette trahison, Augusto tombe dans une profonde dépression qui le conduit à rencontrer le propre auteur du livre, Unamuno, afin de savoir s'il doit se suicider ou pas. Apparaît alors un grand débat dans lequel Unamuno expose que la mort de Augusto dépend de ses propres envies ( à Unamuno) et Augusto répond que c'est injuste. Augusto retourne alors chez lui et se suicide avant que Unamuno puisse le faire lui-même.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×