Sables mouvants- Jacques Prévert

Sables mouvants 

Démons et merveilles 
Vents et marées 
Au loin déjà la mer s'est retirée 
Démons et merveilles 
Vents et marées 
Et toi 
Comme une algue doucement carressée par le vent 
Dans les sables du lit tu remues en rêvant 
Démons et merveilles 
Vents et marées 
Au loin déjà la mer s'est retirée 
Mais dans tes yeux entrouverts 
Deux petites vagues sont restées 
Démons et merveilles 
Vents et marées 
Deux petites vagues pour me noyer. 

44 votes. Moyenne 2.23 sur 5.

Commentaires (10)

1. wendy 26/04/2008

ce poeme est tres beau

2. marie 21/05/2008

Je trouve ce poème splendide, je trouve les paroles sont très gentilles envers la personne à qui est destinée le poème. Jacques prévert étéit tout de même un TRES GRAND POETE!

3. amor 27/06/2008

4. lecerf nathan (site web) 29/09/2010

c tres pourri

5. reymathieu (site web) 29/09/2010

nathan et con et fils de pute

6. Boulogne 04/03/2011

Je trouve ce poème très beau mais j'ai du mal a comprendre le titre ...

7. CHACHA 25/01/2012

J'ai une question, est ce qu'il se sent en danger ?

8. jiji 33 08/05/2012

je trouve que ce poème veut dire beaucoup de choses :p

9. lolita5102124 (site web) 17/12/2013

pour repondre a boulogne :
les sable mouvant exeprime qu'il se laise enfoncer dans l'amour(les sable mouvant) et que meme si il n'y en sort pas se n'est pas grave il fera de son posible

10. lolita5102124 (site web) 17/12/2013

pour repondre a CHACHA:
non il ne se sent pas en danger justement il est heureux il pense a la fille qu'il aime il dit qu'il lui offrira tout se quelle car il l'aime

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site