Le théâtre de Molière

Molière(1622-1673.)

 Fils de Jean Poquelin, tapissier ordinaire de la maison du Roi, Jean-Baptiste renonce à l’avenir bourgeois que lui proposait l’héritage paternel pour fonder en 1643 'L’Illustre théâtre' avec neuf comédiens dont les Béjart. Il en prend la direction sous le nom de Molière.  Molière remporte un premier succès avec les Précieuses Ridicules en 1659. Auteur, comédien et chef de troupe, il déménage dans la salle du Théâtre du Palais-Royal et il y donnera ses meilleures pièces. L’Ecole des Femmes, en 1662, connaît un triomphe. Il contribue en collaborant avec Lully à créer un genre nouveau : la Comédie-ballet. Louis XIV donne aux comédiens de Molière le titre de 'Troupe du Roy' mais cette protection n’empêche pas les cabales de s’organiser. Les deux versions de Tartuffe sont interdites après la première représentation et Don Juan disparaît de l’affiche après la quinzième. En 1673, Molière, qui joue Le Malade imaginaire, est pris d’un malaise en scène et meurt aussitôt après, rue de Richelieu. On l’enterre sans grande cérémonie au cimetière Saint-Joseph, grâce à l’intervention royale et contre la volonté de l’Église qui refusait aux comédiens 'la terre chrétienne'.

_____________________________________________________

Les fourberies de Scapin

Résumé:

Pendant l'absence de leurs pères respectifs, Octave s'est marié en secret avec Hyacinthe, une jeune fille pauvre au passé mystérieux et Léandre est tombé amoureux de Zerbinette, une égyptienne. Mais voici que les pères, Argante et Géronte rentrent de voyage avec des projets de mariage pour leurs enfants. Les fils se croient perdus et ne savent plus que faire.
Scapin, le valet de Léandre se propose de tout arranger. Il imagine de soutirer aux deux pères l'argent nécessaire pour faire triompher l'amour et la jeunesse. Entreprise apparemment impossible, mais que Scapin arrivera à mener à bien, grâce à des rebondissements inattendus.

_____________________________________________________

Le bourgeois gentilhomme

Monsieur Jourdain est un commerçant qui a fait fortune dans les perruques. Il décide de vivre "en homme de qualité" et ouvre sa maison aux arts et aux lettres... Molière se moque allègrement de l'ignorance.

_____________________________________________________

L'avare

Harpagon, l'avare, organise pour ses enfants Cléante et Elise des mariages d'intérêt. Il se réserve, quant à lui, d'épouser la jeune et charmante Marianne. Mais Cléante qui est amoureux de la jeune fille, et Elise, qui s'est fiancée en secret avec Valère, le faux intendant de la maison, refusent d'obéir à leur père. Le trésor de l'avare, volé puis rendu à son propriétaire, permettra d'exercer un chantage grâce auquel l'amour sera vainqueur.



47 votes. Moyenne 2.45 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×